Gens d'ici - Entreprises autochtones en Alberta - Hiver 2009

auteur : Publié avec l'autorisation du ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits
date : 2009
ISSN : 7101-7033
QS- : A023-080-FF-A1

Version PDF (1,689 Ko, 8 pages)

Table des matièress

Hommage à la crème des entreprises autochtones

Business Awards

Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC) a encore l'honneur de parrainer deux prix dans le cadre de l'édition 2009 des Prix de distinction des entreprises albertaines : le Prix des pratiques exemplaires – Relations avec les Autochtones; et la Mention d'honneur Plume d'aigle.

Le Prix des pratiques exemplaires – Relations avec les Autochtones est décerné à une entreprise non autochtone qui fait preuve de réalisations exceptionnelles au chapitre des relations avec les Autochtones, ce qui englobe le développement économique, l'emploi et la formation ainsi que le soutien aux collectivités autochtones.

Quant à la Mention d'honneur Plume d'aigle, elle est remise à une entreprise appartenant à des Autochtones qui a su incorporer des concepts d'entrepreneuriat et culturels dans ses opérations pour en assurer le succès à long terme.

La population autochtone représente le segment démographique qui a connu la croissance la plus rapide en Alberta et ailleurs au Canada, jouant ainsi un rôle de plus en plus important dans les deux économies.

Le gouvernement du Canada croit que la façon la plus efficace d'améliorer les conditions socioéconomiques des Autochtones du Canada est d'accroître la participation de ces derniers à l'économie. En effet, une population autochtone forte, saine et autosuffisante profite à tous les Canadiens.

Dans l'édition 2009 du budget fédéral, le gouvernement annonce d'importantes mesures qui permettront à la main-d'oeuvre autochtone d'accéder à des possibilités de formation. À cet effet, le gouvernement injectera, sur une période de trois ans, 100 000 millions de dollars de plus dans le Partenariat pour les compétences et l'emploi des Autochtones. Cet investissement devrait se traduire par la création de 6 000 emplois pour les Autochtones canadiens. Par ailleurs, le gouvernement affectera la somme de 75 millions de dollars au Fonds d'investissement stratégique pour les compétences et la formation des Autochtones, d'une durée de deux ans.

Dans les prochains mois, le Canada procédera à la mise en place d'un nouveau cadre pour le développement économique des Autochtones. À l'appui de ce cadre, le gouvernement a dirigé un processus de participation externe conjointement avec un processus général sur le Web.

Organisés par les chambres de commerce de l'Alberta, les Prix de distinction des entreprises albertaines rendront hommage à la crème des entreprises albertaines à l'occasion d'une soirée de gala qui se déroulera le 27 février 2009 au River Cree Resort and Casino dans la nation Enoch, située juste à l'ouest d'Edmonton. Dans ce numéro spécial de Gens d'ici, AINC est heureux de présenter le profil des huit finalistes du Prix des pratiques exemplaires – Relations avec les Autochtones et de la Mention d'honneur Plume d'aigle.

Peace Hills Trust
– au service des besoins financiers des Autochtones et de leurs entreprises

Award finalist

Appartenant exclusivement à la nation crie de Samson, établie à Hobbema, en Alberta, Peace Hills Trust est la première et la plus importante société de fiducie des Premières nations.

Constituée en société en 1980, la compagnie offre présentement une gamme complète de services financiers à des Autochtones et non- Autochtones à la grandeur du pays par l'entremise d'un réseau de succursales et de services électroniques. Son siège social se trouve à Edmonton tandis que son bureau principal est situé dans la réserve de Hobbema, à 100 kilomètres au sud-est de la capitale provinciale.

La société de fiducie compte 45 employés en Alberta. De plus, on retrouve 75 employés à ses succursales régionales situées à Kelowna, en Colombie-Britannique, Fort Qu'Appelle et Saskatoon, en Saskatchewan, et Winnipeg, au Manitoba. Ses clients de la région de l'Atlantique sont desservis par le bureau de Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Ce réseau répond aux besoins financiers de quelque 20 000 clients, dont des particuliers, des entreprises, des institutions et des associations.

« À l'aide de nos succursales régionales et de nos services en ligne, nous desservons une part importante de la population autochtone du Canada », affirme Gerry Kinsella, président et directeur de l'exploitation.

« Bien que nous envisagions toujours la possibilité d'accroître nos services, surtout dans le Nord, nous sommes néanmoins satisfaits du chemin parcouru au cours des 25 dernières années. »

The grand entry
Les directeurs régionaux Brayden Nichols et Stephen Buffalo sont en tête du défilé lors du chant inaugural de l'exposition d'art

Depuis le lancement de ses opérations albertaines en février 1982, Peace Hills Trust a connu une croissance soutenue. L'entreprise s'engage à fournir des services de haute qualité à sa clientéle tout en établissant des relations durables. Les quelque 80 Autochtones à l'emploi de la compagnie ont pu faire avancer leur carrière. La compagnie souscrit d'ailleurs à l'idée de redonner aux gens et aux organismes qu'elle sert, sous forme de parrainage et de participation communautaire. Soucieuse de l'importance que revêt l'éducation, la compagnie parraine ce qui suit : deux bourses d'études de 1 000 $ auprès de l'Université des Premières nations du Canada à Regina et de l'Université du Nouveau-Brunswick; une bourse d'études de 500 $ auprès de l'Université Trent à Peterborough, en Ontario; et des bourses de 5 000 $ et de 1 000 $ auprès de l'Université de l'Alberta et du Northern Alberta Institute of Technology (NAIT).

Peace Hills Trust remet aussi 500 $ par année à un étudiant du Maskawachees Cultural College à Hobbema. La société a également parrainé une exposition et un concours nationaux d'art autochtone pour ainsi encourager les artistes autochtones de la région à faire progresser, à préserver et à exprimer leur culture.

En sa 27e année d'existence, le concours prévoit la remise de prix évalués à plus de 4 000 $ à des artistes autochtones (adultes et jeunes) en plus d'exposer leurs oeuvres à l'échelle nationale. Les gagnants pourront assister à l'exposition de leurs oeuvres de même que de celles des autres participants à l'exposition d'art, qui fait le circuit des villes où la société compte des bureaux. L'édition 2009 de l'exposition aura lieu à Edmonton.

Previous 1st place winners
Récipiendaires précédents du premier prix à l'exposition d'ar

« Tout comme notre soutien aux études postsecondaires, le concours et l'exposition d'art annuels nous permettent de redonner aux collectivités régionales et d'offrir une aide financiére dans deux domaines qui sont chers à notre peuple », déclare M. Kinsella. « Ici à la société Peace Hills Trust, il nous fait énormément de plaisir de savoir que nous favorisons l'épanouissement de nos dirigeants de demain tout en mettant en valeur et en appuyant les artistes autochtones et leurs oeuvres d'aujourd'hui. »

Savanna Energy
s'associe aux Premières nations à l'oeuvre dans les champs de pétrole

Award finalist

Savanna Energy Services Corporation s'est forgée une réputation en tant que « compagnie de forage des Autochtones », désignation qu'elle porte avec beaucoup de fierté. Après tout, ses multiples partenariats avec différentes Premières nations font partie intégrante de ses nombreuses opérations. Par ailleurs, la compagnie ne ménage aucun effort pour veiller à ce qu'elle soit digne de cette réputation et de la désignation s'y rattachant.

Le forage et le maintien des puits pétroliers sont au coeur des opérations de la compagnie dans l'Ouest, principalement en Alberta. Par le biais de ses filiales, Savanna Energy Services mène des opérations en Saskatchewan, au Dakota du Nord, au Texas et en Louisiane. En 2006, sa fusion avec Western Lakota Energy Services Inc – qui s'est révélée avantageuse de part et d'autre – a fait de Savanna Energy Services la troisième plus importante entreprise de forage de puits et la cinquièe entreprise d'entretien de puits en importance dans l'Ouest canadien.

rig apprentices
Des apprentis à l'oeuvre dans l'un des appareils de forage de Savanna Energy

La compagnie se divise en deux volets : la division des services de forage, qui exploite 107 appareils de forage; et la division des services d'entretien, qui en regroupe 72. Ces équipements jumelésà d'autres opérations, telle la location de matériel pour champs pé trolifères, représentent des immobilisations – fabriquées en grande partie en Alberta – évaluées à près d'un milliard de dollars. En période de pointe, la compagnie compte près de 2 600 employés.

Les employés sont un élément essentiel au succès de la compagnie. Celle-ci attache autant d'importance aux partenariats avec les Autochtones, à l'embauche et à la formation de membres de la population locale ainsi qu'aux réinvestissements faits dans les collectivités oú elle travaille.

« Nos employés sont notre plus grande ressource », affirme Ken Mullen, président et chef de la direction de Savanna Energy Services.

« Dans cette optique, nous avons élaboré un programme de formation é volets multiples qui touche à l'ensemble de nos divisions en matière de sécurité et de détermination, d'évaluation et de gestion des risques. Nous proposons également un cours intensif de six jours à toutes les collectivités et entreprises qui s'associent à nous. Ce cours a pour but de sensibiliser les participants au secteur des services énergétiques, de promouvoir le maintien des effectifs et de veiller à ce que toutes les parties concernées travaillent conformément aux normes rigoureuses imposées par nous. »

La compagnie a créé des postes réservés aux Autochtones afin de favoriser des relations de travail harmonieuses avec ses nombreux partenaires métis et des Premières nations. Avec quinze appareils de forage exploités en partenariat, les titulaires de ces postes sont appelés : à assurer la gestion des dossiers relevant du développement de l'entreprise; à inciter la participation des partenaires à un dialogue ouvert et cohérent lors des rencontres trimestrielles; et à examiner le rendement des opérations, les questions d'ordre financier ainsi que les questions en matière d'embauche et de formation. Dans toutes les ententes conclues par la compagnie, elle prend des démarches exceptionnelles afin de forger des partenariats sains, respectueux et fructueux.

Drum dance participants
Participants à une danse au tambour

On encourage la participation à titre volontaire des employés à différentes initiatives communautaires, notamment à Habitat chez soi et Centraide. Savanna Energy Services apporte son appui à plusieurs oeuvres de charité, aussi bien sous forme de ressources financières que sous forme de ressources humaines et matérielles. À cet effet, la compagnie vise en particulier les hôpitaux en milieu urbain et rural et les organismes qui se consacrent à venir en aide aux enfants, aux personnes les moins favorisées et à ceux atteints d'une maladie grave ou terminale. Par ailleurs, Savanna Energy Services appuie fortement l'idée de promouvoir l'éducation, surtout chez la jeunesse autochtone. En effet, la compagnie parraine des bourses d'études de trois ans d'une valeur de 2 500 $ au profit des étudiants ayant terminé leurs études de première année en technologie du génie pétrolier aux deux établissements suivants : Northern Alberta Institute of Technology (NAIT) and Southern Alberta Institute of Technology (SAIT). L'entreprise a fait derniérement un don de 10 000 $ (le même montant offert par un autre donateur) pour appuyer différentes initiatives d'élaboration de programmes autochtones à l'Université de Lethbridge. Il n'est pas surprenant d'apprendre que la compagnie figure de nouveau parmi les finalistes du prix Pratiques autochtones exemplaires, dont elle a été récipiendaire en 1995.

Groupe Compass Canada / ESS Services de soutien – fournisseur de services et créateur d'emplois

Award finalist

ESS Services de soutien est une unité d'exploitation du Groupe Compass Canada, qui fait partie du Compass Group PLC, chef de file mondial de l'industrie des services alimentaires.

ESS Services de soutien fournit des services complets à des camps et sites éloignés d'un bout à l'autre du pays. Le gros de ses activités d'envergure repose sur les denrées alimentaires et l'hébergement, offerts dans différents coins du pays – allant des mines de diamants des Territoires du Nord-Ouest en passant par les sables bitumineux du Nord de l'Alberta où travaillent des milliers de personnes jusqu'aux camps d'exploration des terrains dénudés du Nunavut. Mais, ses activités s'étendent bien au-delà des matières de base et englobent ainsi les domaines suivants : la vente au détail, le mode de vie, le soutien vital, la sécurité, la gestion et l'entretien d'installations, l'approvisionnement, la logistique et les services de transport.

Remote location facility
Installation type en région éloignée d'ESS Services de soutien

« ESS Services de soutien s'engage à fournir tous les services et installations dont les employeurs et employés ont besoin, peu importe l'emplacement de leurs opérations », déclare Jack MacDonald, chef de la direction du Groupe Compass Canada.

« Étant donné que bon nombre de nos localités se trouvent dans l'Ouest et plus spécifiquement ici en Alberta, il est primordial pour nous de travailler en partenariat en tant qu'égaux auprès des collectivités et compagnies autochtones. »

Kitchen staff
Personnel de cuisine à un camp situé dans le Nord de l'Alberta.

« Étant donné que bon nombre de nos localités se trouvent dans l'Ouest et plus spécifiquement ici en Alberta, il est primordial pour nous de travailler en partenariat en tant qu'égaux auprès des collectivités et compagnies autochtones. »

Conséquemment, la compagnie a veillé à ce que tous les aspects de ses relations avec les Autochtones évoluent conformément aux valeurs traditionnelles de ces derniers tout en assurant une sensibilisation soutenue quant à l'importance que revêtent les partenaires et employés autochtones ainsi que les collectivités où ils vivent. En 2007, ESS Services de soutien a injecté quelque 20 millions de dollars dans l'économie autochtone nationale par le biais de coentreprises, de fournisseurs, de services de paie et de services de soutien financier au profit de bon nombre d'organismes et d'établissements autochtones.

First Nations Dancers
Danseurs au festival de Fort McKay parrainé par ESS Services de soutien

La compagnie préconise l'optimisation des emplois et des possibilités de promotion chez les employés autochtones. En l'espace de six ans, les effectifs ont grimpé de 270 p. 100, notamment dans les collectivités où ESS Services de soutien s'affirme le plus. À tous les ans, la compagnie s'engage à atteindre l'objectif fixé en matière d'emploi autochtone : réaliser une hausse minimale annuelle de 10 p. 100. Cet objectif est établi en fonction de la région, de la profession et du niveau de gestion et est surveillé mensuellement. Au cours des deux dernières années, la compagnie a orienté ses efforts de création d'emplois dans le Nord de l'Alberta et a su encore atteindre, à chaque année, ses objectifs grandioses.

Outre le domaine de l'emploi, ESS Services de soutien est un chef de file dans d'autres initiatives visant à appuyer les collectivités autochtones. Encore cette année, ESS Services de soutien figure parmi les neuf entreprises à remporter la Palme d'or (la plus haute désignation possible) pour le programme Relations autochtones progressives, qui relève du Conseil canadien pour le commerce autochtone. De plus, la compagnie est un commanditaire fondateur du Temple de la renommée du commerce autochtone, un important bailleur de fonds pour la Foundation for the Advancement of Aboriginal Youth et le Programme de mentorat autochtone, en plus de jouer un rôle actif dans plusieurs activités culturelles, sportives et sociales dans différentes collectivités réparties un peu partout en Alberta.

Lifestyles Fitness and Health Concepts – bien au-delà de l'entraînement et des haltères

Award finalist

>Après avoir obtenu son baccalauréat en éducation physique de l'Université de l'Alberta, Patrick Gladue, propriétaire et directeur général de Lifestyles Fitness and Health Concepts, est allé de l'avant pour constituer cette entreprise en société.

Bien qu'il se soit montré plutôt incertain quant à l'évolution possible du concept, il sentait néanmoins qu'une occasion était à sa portée et savait d'instinct qu'il pouvait, d'une part, partager avec autrui sa façon d'aborder la condition physique et le mieux-être et, d'autre part, faire de cette démarche un choix de carrière rentable. Il avait raison sur les deux plans; son entreprise de Cochrane ne cesse de croître.

« Pour ma part, la condition physique et le mieux-être vont bien au-delà de l'entraînement et des haltères », note M. Gladue debout dans l'établissement spacieux, qui donne sur le Spray Lake Sawmills Family Sports Centre.

weight equipment
Des haltères et de l'équipement cardiovasculaire au centr

« Je prêche par l'exemple, comme en témoigne mon mode de vie. En effet, je m'en inspire pour combler tous mes besoins en matière de bien-être, que ce soit au niveau physique, mental, affectif ou spirituel. Nous portons une attention particulière à toutes ces facettes auprès de nos clients. Ainsi, nous travaillons avec vous de façon globale afin de vous permettre de maximiser votre expérience. »

Membre de la nation crie Bigstone, M. Gladue est fier de son patrimoine et du fruit de son labeur, et à juste titre. Depuis son inauguration en 2005, l'entreprise a connu une croissance fulgurante : en l'espace de trois ans, le nombre d'adhésion annuelles et de détenteurs de laissez-passer a plus que doublé. De plus, la participation aux nombreux cours et programmes offerts par Lifestyles Fitness and Health Concepts poursuit sa hausse et approche le taux de 100 p. 100. Quant à son chiffre d'affaires, l'entreprise a affiché des recettes brutes de 177 000 $ au cours de sa première année d'exploitation. Pour 2008, l'entreprise prévoit des recettes brutes d'environ 370 000 &. L'entreprise compte maintenant neuf employés à temps plein et huit instructeurs à contrat. On attache autant d'importance à l'épanouissement personnel des employés qu'aux services fournis aux clients.

« Le mieux-être est un principe directeur qui s'applique à tous les membres de notre équipe. Voilà pourquoi nous organisons des séances de développement régulières axées sur l'amélioration de notre santé spirituelle, affective et mentale », souligne M. Gladue.

Patrick Gladue
Cours dirigé par Patrick Gladue, directeur général

Les entraîneurs et les moniteurs d'exercices de groupe continuent à perfectionner leurs connaissances relatives à de nouvelles techniques et peuvent même assister à des conférences annuelles sur la condition physique aux frais de l'entreprise. De plus, l'entreprise a mis au point de nombreux programmes de santé, de bien-être et de condition physique taillés à la mesure de différents utilisateurs et organismes. Parmi ceux-ci, on compte les personnes ennuyées par des troubles de santé chroniques, les jeunes athlètes, les athlètes qui font de l'entraînement d'endurance, les groupes sportifs et d'employés, les personnes âgées et les personnes venant de terminer leur période de réadaptation, pour n'en nommer que quelques-uns. L'entreprise a d'ailleurs établi des partenariats avec des organismes pour lesquels elle a créé des programmes; il s'agit notamment de la Chambre de commerce de Cochrane, l'École secondaire Bow Valley et les Services de santé de Calgary.

L'entreprise a collaboré avec des collectivités autochtones à la promotion de la bonne condition physique et du mieux-être. En effet, elle a mis sur pied des ateliers et des programmes destinés à la nation crie Bigstone, en plus de travailler de concert avec la Première nation Fort McKay afin de créer des protocoles et des procédures. Soulignons également que l'entreprise a été le fer de lance de programmes de course à Cochrane, Sylvan Lake et Red Deer. Pour 2009, l'entreprise a pour objectif d'étendre ses services aux Premières nations partout en Alberta au moyen de présentations et de programmes orientés vers la santé, la condition physique et le mieux-être. L'entreprise saura sans doute atteindre cet objectif, étant donné la réputation qu'elle s'est déjà taillée.

Aqua Industrial – un chef de file du milieu des affaires du Nord de l'Alberta

Award finalist

Gerald Gionet, président et propriétaire d'Aqua Industrial Ltd., souscrit à un principe fondamental qui régit sa vie et sa façon de diriger son entreprise.

Son principe fondateur repose sur le slogan « Des gens qui s'entraident ». En y demeurant fidéle, M. Gionet a su édifier une entreprise en plein essor à l'oeuvre dans le secteur pétrolier et gazier du Nord de l'Alberta. En agissant de la sorte, M. Gionet s'est vu méritér le respect et l'admiration de ses pairs, ses employés, la classe politique et presque toutes les personnes qu'il rencontre.

Steel erectors
Monteurs de charpentes d'acier à l'oeuvre

Située à Fort McMurray, Aqua Industrial a été un chef de file des secteurs pétrolier et gazier, de l'exploitation minière et des pipelines en ce qui a trait aux projets d'exploitation des sables bitumineux dans le nord-est de l'Alberta. La compagnie, qui figure parmi un petit groupe d'entreprises appartenant exclusivement à des Autochtones qui y exercent des métiers spécialisés, s'est vue confier à l'origine des petits travaux de mécanique, de construction et de montage de charpentes d'acier. Au cours des huit dernières années, l'entreprise a connu une croissance marquée en recourant à des technologies dernier cri et à de l'équipement de pointe. De surcroît, l'adoption d'une tarification équitable et raisonnable et le raccourcissement des échéanciers d'exécution ont permis à la compagnie de maintenir sa position concurrentielle.

« Nous avons pour mission d'exécuter et d'achever des projets de construction en acier conformes ou supérieures aux spécifications et aux attentes de nos clients », souligne M. Gionet. « Bien que nous ayons évolué à partir d'une petite entreprise, les efforts et le dévouement de nos employés nous ont permis d'élargir nos activités au point où nous travaillons sur des projets qui étaient réservés autrefois aux sociétés internationales ou étrangères à la région. J'éprouve énormément de satisfaction à constater la croissance de la compagnie et à aider mes employés à se perfectionner. »

Aqua work crew
L'une des équipes de travail d'Aqua Industrial

Aqua Industrial regroupe plus de 100 employés, dont plus de 60 sont des Autochtones. La société a travaillé sur des centaines de projets de construction et de montage de charpentes d'acier conjointement avec toutes les grandes sociétés à l'oeuvre dans les sables bitumineux, entre autres : Suncor Energy – Projet de mise à niveau des plateformes utilisées dans les usines d'extraction de Suncor; Projet de remise en état de l'usine de valorisation du millénaire de Steepbank; Shell Canada – Projet de montage du bââtiment de tri de matières de la mine de Jackpine; Ressources naturelles Canada – Projet d'installation modulaire de l'usine de Horizon GOGEN. Dans tous ces projets, la sécurité de tous les employés et sous-traitants de même que la protection de l'environnement ont été d'une importance primordiale.

Steel erector at work
Monteur de charpentes d'acier à l'oeuvre

Aqua Industrial et Gerry Gionet se consacrent à aider les employés à se perfectionner au moyen de programmes de formation et de mentorat. En effet, ils travaillent de concert avec des sociétés à l'oeuvre dans le secteur des sables bitumineux ainsi qu'avec des organismes autochtones et de formation en vue de permettre aux employés d'acquérir les outils nécessaires pour maximiser leur potentiel pour ainsi créer une nouvelle génération de travailleurs qualifiés et fortement productifs. À chaque année, la compagnie offre des dons s'élevant à 150 000 $ au profit d'une variété d'organismes locaux et d'autres entités ayant pour mandat de venir en aide aux jeunes autochtones et aux personnes défavorisées vivant aussi loin qu'à Vancouver. M. Gionet est un ancien président de l'Association métisse de la région, le vice-président de la Northeastern Alberta Aboriginal Business Association ainsi qu'un membre du conseil de l'Alberta Apprenticeship Board. De plus, il trouve le temps de remplir ses fonctions à titre d'entraîneur d'une équipe de hockey, de président du comité de financement du programme de bourses d'études parrainé par le tournoi de golf de l'Association métisse, de rotarien et de modèle de comportement auprès des Autochtones et du grand public.

Gerry Gionet se dit fier de son entreprise évaluée à 40 millions de dollars et des effectifs qu'il a développés, et à juste titre. La collectivité est, elle aussi, fière de lui, de son succès, de son appui, de sa générosité et de sa volonté de venir en aide à autrui. Après tout, « Des gens qui s'entraident » est une noble philosophie à préconiser.

L'Aseniwuche Development Corporation – avance bien

Award finalist

En français, les mots cris Aseniwuche Winewak signifient « Habitants des Rocheuses ». L'Aseniwuche Development Corporation (ADC) est la société de déloppement économique de la nation Aseniwuche Winewak.

La nation Aseniwuche Winewak est un groupe de fiers Indiens non inscrits qui comptent quelque 400 membres qui se sont établis à proximité de Grande Cache dans les contreforts des Rocheuses. La Première nation détient en fief simple les terres que la Couronne provinciale lui a transférées au début des années 1970. Cette population s'est vue forcée de déménager à plusieurs reprises et a subi relativement tard la transition vers la vie moderne au détriment de son mode de vie traditionnel. On peut qualifier d'inébranlables la force de son esprit communautaire et de sa conscience individuelle, la conservation et le respect de son histoire, ainsi que sa volonté de s'adapter et de prospérer. Ce groupe autochtone mise sur sa ténacité pour s'épanouir en tant que nation et force économique régionale.

AWN work crew
L'une des équipes de travail de la société

L'ADC a vu le jour en 1998, soit à peine quatre ans après la fondation de la nation Aseniwuche Winewak. Il s'agit d'une société appartenant à la collectivité qui a pour mandat d'engendrer des possibilités économiques pour les membres de la Première nation. Les activités de la société se divisent en trois grands volets : la création d'emplois, les possibilités de partenariats et la création de revenus. La société dispose d'une main-d'oeuvre bien formée et bien équipée, en plus d'équipements lourds qu'elle fournit aux différents services publics et sociétés énergétiques et forestières. L'ADC offre également des services environnementaux qui comprennent des prospections sur le terrain et la collecte de données, la gestion de la végétation et des travaux reliés aux projets d'assainissement. Enfin, la Première nation a été le fer de lance d'un cours de soudage / fabrication intense qui a abouti au lancement de l'entreprise Aseniwuche Welding Services.

« Chacune de ces entreprises contribue au bien-être de la collectivité. En effet, nous veillons à ce que des revenus s'y rattachant soient réinvestis de manière à optimiser le rendement de tous les projets entrepris », affirme David MacPhee, président de l'ADC.

Clearing brush
Travaux de débroussaillage en vue de la construction d'une emprise routière près de Grand Cache

Les activités qu'exerce la société dans le secteur des ressources naturelles continuent de prendre de l'ampleur grâce à des partenariats et à sa réputation grandissante en matière de professionnalisme et de qualité du travail. Parmi les services offerts par l'ADC, soulignons le défrichement de sites en vue de la construction d'emprises routières, l'utilisation d'équipement lourd, la récolte de bois d'oeuvre, le débroussaillage et le tronçonnage, ainsi que le contrôle de la circulation routière. De plus, la société fournit une main-d'oeuvre et de l'équipement spécialisés pour différents projets qui ont lieu un peu partout dans leur territoire traditionnel, allant de Grande Prairie au nord en passant par Jasper au sud jusqu'à Hinton dans le secteur est de la province.

L'intégration du savoir traditionnel dans tous les aspects de la prestation des services offerts par l'ADC constitue un atout clé de ses services environnementaux. En effet, les membres du personnel de l'ADC possèdent de précieuses connaissances sur les terres traditionnelles ainsi qu'un savoir scientifique qui se traduisent par un produit fini à valeur ajoutée au profit des clients et par des plans de développement et d'atténuation optimaux. De plus, les connaissances et le savoir appliqués par le personnel tiennent compte des valeurs communautaires et de son désir de préserver l'intégrité des écosystèmes, tout en respectant d'autres intérêts en matière de développement.

Le service de soudage a évolué à partir d'un programme de formation offert par la Première nation grâce à son initiative Jobs Corps. Founis en partenariat avec le ministère de l'Emploi et de l'Immigration de l'Alberta et appuyés par des sociétés (telle EnCana) auxquelles des marchés ont été attribués, les programmes durent de 12 à 20 semaines. Ils donnent aux finissants l'occasion de construire des plateformes de forage, des unités montées sur patins ainsi que des râteliers à tuyaux et, par la même occasion, offrent la possibilité de prendre part à des projets de fabrication sur mesure. Tous les membres du personnel ont la certification COR et ISN et – tout comme les quelque 100 employés de la compagnie – ont reçu une formation à jour en matière de sécurité et d'environnement.

La société injecte dans la collectivité des millions de dollars sous forme de salaires tout en parrainant différents événements culturels, sociaux et éducatifs et oeuvres de bienfaisance au sein de toutes les collectivités sur leur territoire traditionnel. Plus important encore, la Première nation renforce les capacités des siens et favorise leur autosuffisance sans pour autant compromettre ses principes et valeurs qui se résument ainsi : « les intérêts collectifs priment sur les intérêts individuels ».

Canada Safeway – un véritable engagement à travailler avec les Autochtones

Award finalist

>Soucieuse du taux de croissance de la population autochtone, la société Canada Safeway – l'un des plus importants employeurs de l'Ouest canadien (près de 15 000 employés en Alberta) et un chef de file établi dans le secteur du détail / de la distribution des épiceries – épouse des stratégies visant à maintenir et à intégrer une main-d'oeuvre autochtone dans ses opérations.

L'entreprise fê ête ses quatre-vingts ans d'existence dans l'Ouest canadien et, depuis ses débuts, offre des services de soutien communautaire; notamment sous forme de dons de produits et d'aide financière aux banques alimentaires locales ainsi qu'à différentes initiatives de vie saine. À la lumière de l'évolution de la situation démographique en Alberta, Canada Safeway a élargi son rayon d'action au cours de la dernière décennie pour incorporer de façon proactive le savoir et les habiletés des Autochtones dans ses opérations en Alberta.

« Depuis longtemps, nous sommes conscients de l'importance de la diversité en milieu de travail et de notre volonté de devenir l'entreprise la mieux placée pour représenter les gens qui vivent dans les collectivités que nous desservons », déclare Chuck Mulvenna, président et chef de l'exploitation de Canada Safeway.

Safeway staff
Des employés à une exposition autochtone du salon de l'emploi

« Les Autochtones connaissent le plus fort taux de croissance démographique au pays et représentent donc une tranche importante de la population active future. Nous allons de l'avant pour travailler de concert avec plusieurs organismes dans le but d'exploiter les talents et les habiletés existants et de poursuivre cette initiative à l'avenir. »

Il s'agit d'une démarche à volets multiples dont les résultats ont été impressionnants.

En juin 2007, Canada Safeway et le gouvernement fédéral ont signé un contrat d'association national dans le cadre de l'Initiative sur la participation des Autochtones au marché du travail. Les parties travaillent en collaboration en vue d'établir des relations qui permettront aux employés autochtones de s'affirmer et d'accéder aux possibilités d'emploi et de carrière qui s'offrent à eux. Par ailleurs, les parties profitent de l'occasion pour cerner des perspectives d'affaires avantageuses de part et d'autre.

Canada Safeway display
Exposition de Canada Safeway à l'occasion de la Journée nationale des Autochtones

Canada Safeway a coprésidé Alberta Workforce Connex, tenu à Red Deer en décembre 2007. Workforce Connex est une série de forums nationaux rassemblant des sociétés privées, des organismes gouvernementaux et des organismes autochtones, tel le Conseil pour le développement des ressources humaines autochtones du Canada. Organisée dans le but de régler des problèmes de maind'oeuvre à l'échelle locale, la séance de deux jours s'est révélée un incubateur de multiples possibilités de partenariats. Grâce à ce forum et à d'autres initiatives, Canada Safeway a embauché quelque 1 400 employés autochtones en 2007, suivi de l'embauche de 1 200 employés autochtones de plus en 2008.

Parmi les nombreux partenaires avec lesquels Canada Safeway travaille dans le cadre de sa stratégie d'embauche et de formation de travailleurs autochtones, mentionnons les suivants : le Programme de développement des collectivités de la région visée par le traité no 7; Aboriginal Futures – en collaboration avec le ministère du Travail et de l'Immigration (Alberta) – qui offre aux Autochtones vivant en milieu urbain de Calgary l'occasion d'acquérir des compétences professionnelles particulières; l'Oteenow Employment Services, organisme avec lequel Canada Safeway a conclu un protocole d'entente concernant l'embauche et la formation; l'Initiative pour les Autochtones en milieu urbain de Calgary (IAUC); SAIT Chinook Lodge; et l'Aboriginal Youth Employment Centre. La compagnie a pris une part active à une quinzaine de salons de recrutement d'Autochtones au cours des deux dernières années, en plus d'assurer une présence publicitaire régulière dans des publications, telles que SAY Magazine, le Native Journal, ainsi qu'à la banque d'emplois pour Autochtones.

Bien que l'augmentation des effectifs autochtones et la mise en valeur des perspectives d'emplois revêtent une importance critique pour Canada Safeway – vu l'envergure de son réseau de magasins de détail et celle de ses centres de distribution, stations-services, usines de fabrication et bureaux administratifs ici en Alberta – on attache autant d'importance à l'appui dont la compagnie fait preuve envers les collectivités autochtones sous forme de participation active et de parrainage. Canada Safeway juge tout aussi importants son désir et sa volonté de faire en sorte que la sensibilisation, le savoir et la compréhension soient les pierres angulaires de ses partenariats continus avec les Autochtones de l'Alberta.

Devon Canada – « Un engagement profond »

Award finalist

La société Devon Canada regroupe plus de 1 400 employés en Alberta et produit l'équivalent de 200 000 barils de pétrole par jour pour ainsi donner un mélange constitué de 60 p. 100 de gaz naturel et de 40 p. 100 d'huile et de liquides de gaz naturel. Le siège social de la compagnie se trouve à Calgary et elle compte plusieurs bureaux régionaux un peu partout dans la province.

Le slogan « Un engagement profond » reflète, bien sûr, les opérations de Devon Canada, notamment en ce qui a trait à ses relations avec les collectivités autochtones. Fort d'un programme détaillé en matière de relations autochtones, la société et son personnel veillent à établir et à entretenir des relations mutuellement avantageuses avec les collectivités qui sont touchées par les opérations de la compagnie. L'entreprise récolte le fruit des partenariats qu'elle a façonnés au cours des six dernières années.

Blessing of site
Bénédiction au chantier de Jackfish

« La communication et la compréhension mutuelle, jumelées aux possibilités d'investissement, de formation et d'emplois, sont les pierres angulaires de nos programmes de relations communautaires », déclare Chris Seasons, président de Devon Canada.

« Dès le départ, nous avons reconnu la nécessité et l'importance de bien consulter la population locale afin d'obtenir son appui. Bien qu'il y ait eu des défis à surmonter, nous pouvons réaliser les avantages à long terme réciproques découlant des efforts de la part de tous en accordant une place prioritaire à l'esprit d'inclusion et de collaboration. »

La communication accélérée, ouverte et continue avec des dirigeants communautaires et des sages est à la base des partenariats que la compagnie a établis avec les collectivités autochtones (dont plusieurs sont éloignées et isolées) et les entreprises auxquelles elle s'associe. Le mentorat auprès de la jeunesse autochtone fait aussi partie intégrante du volet des relations communautaires : il a pour objet, d'une part, de doter la future main-d'oeuvre des compétences dont elle aura besoin et, d'autre part, de faire ressortir les avantages de l'éducation permanente et de la formation continue. Un excellent moyen d'y arriver est de profiter des classes ambulantes du programme « NAIT in Motion » offert par le Northern Alberta Institute of Technology.

Conklin graduating class
Chris Seasons, président de Devon Canada (au milieu de la rangée arrière) en compagnie de la classe des finissants de Conklin

Devon Canada est un des membres fondateurs de cette initiative avantgardiste. En fait, l'entreprise est demeurée un pilier du programme dès ses débuts, comme en témoigne son apport en capitaux pour la construction de deux « classes mobiles ». Ce cours intensif de vingt-quatre semaines a connu beaucoup de succès. On touche à une panoplie de domaines : l'épanouissement personnel, le perfectionnement scolaire, les compétences spécialisées et l'expérience pratique dans les métiers, tels le génie électrique, la soudure, la tuyauterie et la mécanique d'entretien.

Devon Canada a commandité la séance de cours inaugurale, qui a eu lieu à Conklin en 2005. Mentionnons que 10 des 12 étudiants ont obtenu leur diplôme du programme et ont vite trouvé un emploi. Depuis la première séance, les deux classes mobiles (dotées chacune de six postes de travail pouvant recevoir douze étudiants) ont permis d'offrir une formation dans les métiers dans plus de vingt endroits et une douzaine de collectivités autochtones dans l'Ouest canadien, surtout en Alberta. On compte au-delà de 225 Autochtones diplômés du programme, faute de quoi la plupart d'entre eux n'auraient pas eu une telle occasion.

Devon Canada parraine aussi d'autres programmes de formation / d'enseignement destinés aux Autochtones. Parmi ceux-ci on note : le programme de formation en vue d'un emploi dans le domaine pétrolier, offert pendant une période de dix mois dans des collèges de la région et appuyé par une coalition de partenaires du secteur privé, de gouvernements locaux et régionaux et d'organismes autochtones; et le programme de gestion des collectivités autochtones, un projet unique en son genre du Southern Alberta Institute of Technology (SAIT), qui a pour but de faire connaître de meilleures techniques de gestion et de protection de l'information et des documents. De plus, Devon Canada prend une part active au tournoi de hockey provincial pour Autochtones; celui-ci accueille plus de 160 équipes provenant de quelque 30 collectivités autochtones. Voilà un bel exemple qui démontre à quel point la compagnie fait preuve d'un engagement profond.

Le Conseil pour l'avancement des agents de développement autochtones joue un rôle crucial dans le développement économique des Autochtones

Créé en 1990 pour instaurer une structure nationale régissant les agents de développement économique autochtones, le Conseil pour l'avancement des agents de développement autochtones se compose actuellement de près de 450 membres répartis dans tous les territoires et provinces, dont 90 en Alberta. Il s'agit d'un organisme communautaire dirigé par les membres et géré par des Autochtones. L'organisme a pour mandat d'accroître les capacités des Autochtones en renforçant les économies de ces derniers par le biais de programmes et de services destinés aux agents de développement économique – qui sont d'ailleurs des références incontournables en matière de développement économique des collectivités autochtones. L'organisme s'est récemment joint au processus de mise en nomination pour les Prix de distinction des entreprises albertaines, soit l'un des nombreux services qu'il offre à ses membres.

Samson Management Ltd.
Une saine gestion synonyme de croissance

Award finalist

Filiale en propriété exclusive de la nation crie de Samson, la compagnie joue un rôle dans différents investissements et initiatives de développement économique qui profitent à l'ensemble de la collectivité, grâce à une gestion de grande qualité synonyme de succèès et de croissance continue. Cette société s'efforce de concrétiser son énoncé de vision, soit êêtre « le chef de file dans les affaires et en gestion de portefeuille ».

À en juger par la croissance des investissements des entreprises, Samson est en bonne voie d'atteindre cet objectif ambitieux.

Okeymowkisik gas bar and convenience store
Le poste d'essence et dépanneur Okeymowkisik, l'une des cinq entreprises que posséde et exploite la société SML

La compagnie s'est donnée les moyens – en recourant à l'acquisition de parts, à des investissements et à l'aménagement d'infrastructures – de répondre aux besoins de la collectivité. Située dans un bureau central, la société possède et exploite cinq entreprises qui sont toutes reliées au bureau central à l'aide d'une connexion sans fil. Il s'agit des entreprises suivantes : le poste d'essence et dépanneur Okeymowkisik, la pharmacie Roots and Berries, le restaurant Samson Subway, le garage Maskeptoon et la division de l'immobilier / de la gestion immobilière. Ces entreprises ne sont pas seulement des incubateurs d'emplois et des fournisseurs de services essentiels, mais elles témoignent également de la fierté culturelle de la société ainsi que de la place de plus en plus importante qu'elle occupe dans la collectivité.

Sur le plan des investissements, Samson Management Ltd. a conclu de nombreux partenariats qui ont porté fruit, notamment une entente sur la prestation de services avec la Première nation de Cold Lake, l'achat de parts de Vast Exploration Inc., l'achat de fonds auprès du Groupe Investors et l'acquisition de parts et d'obligations de la société en commandite Crown Properties Inc. Toutes ces activités ont contribué à la rentabilité soutenue de la société, dont le bénéfice net est passé de moins de 200 000 $ à près de 1 million de dollars en cinq ans à peine.

The corporate broadroom
La salle du conseil d'administration située dans le bureau central

Cette croissance est attribuable, en grande partie, à l'engagement pris pour assurer la saine gestion et l'établissement d'un conseil d'administration dont les membres font preuve d'un professionnalisme hors pair et sont bien instruits dans les domaines des affaires, du droit, des finances et de la gestion administrative.

La majorité d'eux sont soit membres de la nation crie de Samson soit originaires d'une Première nation. Sous la direction d'un sage, l'équipe de gestion intégrée reflète bien les employés de la société, qui sont principalement des autochtones, bien instruits et ambitieux.

La société fait partie intégrante de la collectivité. En effet, elle offre des possibilités d'emplois stables, en plus d'appuyer les membres sous forme d'initiatives de formation, de soutien à l'entrepreneuriat et de développement de l'esprit d'entreprise. Par ailleurs, la compagnie est une importante parraine et bailleuse de fonds en faveur de l'éducation, de la santé et de diverses activités culturelles tout en portant une attention particulière à sa fierté patrimoniale et communautaire. Soucieuse de l'évolution de la situation démographique de la région, Samson Management Ltd. s'est appliquée à donner aux membres vivant tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la réserve l'occasion de devenir propriétaires de leur logement, et ce grâce au programme d'accession à la propriété à l'extérieur de la réserve. À ce jour, 52 personnes ont bénéficié d'une aide en vue de devenir propriétaires de leur propre maison.

Vu la nécessité d'élargir ses opérations, la compagnie a entrepris des activités visant à accroître la superficie de la réserve. À cet effet, elle s'organise pour acheter des terres appartenant à des particuliers et à des entreprises ainsi que des structures situées en bordure de la réserve en se basant sur la juste valeur marchande des biens immobiliers concernés. Elle a par ailleurs commandé la préparation de plans et d'études d'ingénierie qui se traduiront par la construction d'un centre médical et d'un palais de justice qui abritera des espaces à bureaux destinés à accueillir des fonctionnaires provinciaux et fédéraux.

« L'application du savoir collectif et du son sens aigu des affaires à une variété d'initiatives ainsi que l'intégration de nos valeurs traditionnelles aux pratiques commerciales courantes sont à l'origine du succès de Samson Management Ltd. », souligne Dorothy Simon, directrice générale. « Nous avons pour mission ultime d'inspirer à nos peuple et collectivité un sentiment de fierté. »

Ses propos symbolisent un mandat qui se concrétise chaque jour grâce à la saine gouvernance et à la planification de Samson Management Ltd.

Veuillez adresser vos correspondances, commentaires et demandes à :

Gens d'ici – Entreprises autochtones en Alberta
Affaires indiennes et du Nord Canada
Bureau régional de l'Alberta
Place du Canada
9700, avenue Jasper
Bureau 630
Edmonton (Alberta) T5J 4G2
Sans frais : 1 800 567-9604

Printing : Capital Colour Press
Conception graphique : MGS Graphics
Traduction : Translatech

Date de modification :