ARCHIVÉE - Centre d'accueil autochtone de St. John's (Terre-Neuve)

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

Le Centre d'accueil autochtone de St. John's a réussi à établir sa propre petite communauté, qui vient en aide aux Autochtones et aux non-Autochtones de partout dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

Transcription : Centre d'accueil autochtone de St. John's (Terre-Neuve)

St. John's, à Terre-Neuve...

Nichée dans son port sculpté dans le granite...

Entourée de collines qui descendent vers l'Atlantique...

La plus à l'Est des villes canadiennes...

Et parmi les plus anciennes en Amérique du Nord...

Capitale de Terre-Neuve et du Labrador...

Ce centre urbain prospère est le lieu de résidence de plus de 100 000 personnes...

Et le lieu où se trouve le centre d'amitié autochtone de St. John's... un organisme communautaire sans but lucratif au service des autochtones de la province.

Puisque de nombreux autochtones du Canada vivent à l'extérieur des réserves, dans les centres urbains, les 177 centres d'amitié autochtone du pays fournissent des programmes et des installations essentielles à leurs membres autochtones en milieu urbain.

Environ 1 000 autochtones résident à St. John's et plus encore y voyagent en provenance de régions éloignées.

Fondé en 1983, le centre d'amitié autochtone de St. John's sert des Inuits, des Innus, des Kablunangajuits, des Métis et des Micmacs des quatre coins de Terre-Neuve et du Labrador.

Le centre fournit des services de consultation, de référence, de défense des droits et de soutien personnel, ainsi que d'autres services confidentiels, pour aider ses membres à surmonter leurs difficultés d'adaptation au milieu urbain.

Le centre offre trois autres programmes uniques : un centre jeunesse, des services d'aide à l'emploi et un refuge.

Les services d'aide à l'emploi existent depuis plus de deux ans.

Un conseiller à temps plein est là pour aider les clients qui désirent trouver un emploi ou se perfectionner, et leur offrir d'autres programmes de soutien, comme un service d'orientation.

De plus, le bureau des services d'aide à l'emploi est doté d'un site de projet d'accès communautaire.

Ordinateurs, Internet, imprimantes et scanneurs sont à la disposition du public, lui permettant de rédiger un curriculum vitae et de chercher un emploi.

Le centre jeunesse déborde d'activités. Tout au long de l'année, plus de 110 jeunes font un usage fréquent des services du centre.

Le programme de sortie des classes offre aux jeunes des activités culturelles pertinentes dans un environnement sécuritaire et bienveillant.

En plus de faire leurs devoirs et de prendre une collation santé, les jeunes participent à des jeux et à des activités qui leur font mieux comprendre leur patrimoine.

Le refuge fournit des soins essentiels aux sans-abri et aux personnes de passage.

Il soutient des clients qui ont une variété de besoins.

Le refuge peut être une résidence loin du domicile quand la famille visite un parent malade à l'hôpital...

... ou accueillir des patients qui reçoivent des traitements qui ne sont pas offerts dans leur collectivité, comme la dialyse.

... ou abriter des gens ayant perdu leur domicile ou en situation de crise familiale. Le refuge accueille des gens dans toutes les situations.

L'établissement de 10 chambres est doté d'une cuisine, d'une aire de jeu, d'un salon et d'une salle à manger.

L'atmosphère familiale offre un environnement sécuritaire et sûr, ce qui atténue le traumatisme émotionnel des personnes ayant besoin d'aide immédiate.

En plus de fournir ces services, le centre d'amitié a aussi une impressionnante collection d'objets d'art et d'artisanat autochtone qu'on peut regarder ou acheter.

Il y a longtemps que le centre fait la promotion des artistes autochtones de Terre-Neuve et du Labrador.

Des œuvres d'une multitude de médias tels la sculpture, le perlage, le tressage d'herbes et les bijoux y sont bien en vue.

Le centre d'amitié promeut la culture traditionnelle grâce à des expositions, des publications et des foires.

Des exposés culturels dans les écoles et auprès de groupes de service aident aussi à sensibiliser davantage aux réalités autochtones.

Le centre d'amitié de St. John's accueille des membres non autochtones, qui participent à tous ses programmes, afin d'aider à promouvoir la compréhension et la communication entre les peuples autochtones et non autochtones.

Le Centre d'amitié autochtone de St. John's a réussi à s'établir comme petite collectivité... tendant la main aux personnes autochtones des quatre coins de Terre-Neuve et du Labrador...

...et qui aide à préserver et à promouvoir les connaissances et la culture traditionnelles tant pour les personnes âgées que les jeunes...

Date de modification :