ARCHIVÉE - Installations de traitement des eaux d’Akwesasne

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

La Première Nation d'Akwesasne s'inspire du savoir traditionnel pour guider son utilisation de la technologie moderne, et sert ainsi de modèle aux autres collectivités qui souhaitent se doter de leur propre station de traitement de l'eau de première classe. L'installation est respectueuse de l'environnement et a été conçue de façon à perturber le moins possible les ressources fauniques, halieutiques et végétales ainsi qu'à alimenter les résidants d'Akwesasne en eau potable salubre.

Transcription : Akwesasne

Akwesasne, « là où vrombit la perdrix ». Cette Première Nation, située en bordure du Saint-Laurent, est tout à fait unique.

Le territoire traditionnel de cette Nation mohawk compte des collectivités dans l'île Cornwall, en Ontario, à Saint-Régis et Snye, au Québec, et dans la réserve indienne St. Regis, dans l'État de New York.

Forte d'environ 10 000 membres, Akwesasne est l'une des Premières Nations les plus populeuses du pays.

Akwesasne se distingue aussi par son système de traitement de l'eau ultramoderne, dans l'île Cornwall.

Comme beaucoup d'autres Premières Nations de partout au Canada, Akwesasne a fait face à de graves problèmes d'eau, jusqu'à 70 % de ses puits ayant été contaminés.

La collectivité s'est attaquée au problème en alliant son savoir traditionnel à la technologie moderne, et elle s'est dotée de systèmes de traitement de l'eau et des égouts de première classe.

Lorsque l'idée de construire une nouvelle station de traitement de l'eau a été soulevée, il y a 15 ans, le respect de l'environnement et de la culture était déjà au centre des préoccupations.

Il était prioritaire de perturber le moins possible la faune et la flore.

Lors de l'étape de la conception, la station de traitement de l'eau a été placée au milieu d'arbres matures. Pendant la construction, lorsqu'il était nécessaire d'enlever un arbre, on le remplaçait par cinq autres.

On a pris grand soin de protéger les noyers, prisés pour leur valeur médicinale, et le frêne noir, qui a une grande importance culturelle pour les Mohawks.

Il a fallu cinq ans d'analyses environnementales et de conception, ainsi que des consultations approfondies auprès de la communauté mohawk et de tous les gouvernements pour parachever cette installation de catégorie 3.

La station de traitement de l'eau Kawehnoke a été inaugurée dans l'île Cornwall en août 2006.

La station peut traiter et pomper près de deux millions de litres d'eau par jour.

Un réseau informatisé étendu surveille les services d'eau dans toute la Première Nation à partir d'un point central. Un système auxiliaire automatique prend le relais au besoin.

Grâce à un programme de désinfection aux ultra-violets, la collectivité dispose d'une eau potable de la meilleure qualité qui soit.

On a aussi aménagé un laboratoire à service complet, où plus de 100 tests sur la qualité de l'eau peuvent être effectués, et où les opérateurs de la station et des étudiants sont formés.

Les eaux usées sont surveillées attentivement par plusieurs petites stations d'Akwesasne, qui emploient des techniques écologiques. Par exemple, on utilise les riches nutriants récupérés lors du traitement pour améliorer les conditions du sol.

Les opérateurs du système d'Akwesasne, qui sont tous membres de la bande, ont suivi une formation rigoureuse d'un maximum de 5 ans, pour laquelle ils ont dû réussir des cours approuvés par le ministère de l'Environnement.

Les opérateurs experts s'occupent de tout ce qui touche les systèmes et l'infrastructure de traitement de l'eau, dont le fonctionnement, la maintenance, l'entretien, les réparation et la distribution.

Ils sont donc des atouts essentiels pour la santé et la sécurité de la collectivité.

Des centaines de foyers d'Akwesasne jouissent aujourd'hui des bienfaits d'une eau claire et salubre.

Les établissements de plus grande taille sont aussi nombreux à avoir été raccordés au nouveau système de la collectivité.

Les parents savent maintenant que leurs enfants profitent d'une eau salubre lorsqu'ils sont à la garderie.

De nouvelles conduites acheminent l'eau aux écoles, à une unité pour les malades chroniques, aux restaurants…

…et au centre administratif de la collectivité, qui accueille bon nombre de services communautaires.

La caserne des pompiers bénéficie maintenant d'un système de distribution d'eau efficace, tout comme les résidants du nouveau complexe domiciliaire de la collectivité.

Même l'aréna tire profit de l'expertise d'Akwesasne, comme en témoigne son plus grand accès à l'eau et la meilleure pression de l'eau.

Et ce n'est pas tout.

Date de modification :