Indiens non inscrits

Le terme « Indien non inscrit » s'applique habituellement aux personnes qui se déclarent Indiens mais qui ne sont pas admissibles à l'inscription au Registre des Indiens en vertu de la Loi sur les Indiens. Il peut s'agir, entre autres, de membres d'une Première nation. 

Le ministre travaille de concert avec les organisations des Métis et des Indiens non inscrits, et avec les gouvernements provinciaux, lorsqu'il y a lieu, afin de trouver des moyens pratiques d'améliorer les chances d'épanouissement des membres de ces groupes.

Autres liens d'intérêt :