Feuillet d'information sur la population de Métis et d'Indiens non inscrits du Canada

Selon le recensement de 2001, des 976 305 personnes s'identifiant comme membres d'au moins un des groupes autochtones du Canada, 291 000 se sont identifiés comme Métis[Note 1] et 104 000 comme Indiens non inscrits.

Il est prévu (selon les données du recensement de 2001) qu'en 2007, la population de Métis devrait atteindre près de 300 000 et celle des Indiens non inscrits, un peu plus de 126 000.[Note 2] Il s'agit d'un taux de croissance de 9 % et 14 % respectivement. L'augmentation des Métis peut être attribuée à un certain nombre de facteurs démographiques communs tels que la fertilité, la mortalité et la migration. Un autre facteur important de croissance de cette population est la « mobilité ethnique » provenant du changement de l'affiliation ethnique ou culturelle rapportée par des particuliers d'un recensement à un autre, par exemple d'une identité non autochtone à une identité autochtone, par exemple à une identité de Métis. 

Les populations de Métis et d'Indiens non inscrits sont très jeunes. On prévoit qu'en 2007, 26 % et 37 % de ces deux populations auront moins de 15 ans, ce qui est plus que le double de la proportion prévue pour l'ensemble de la population canadienne.

Aperçu socioéconomique

Les populations de Métis et d'Indiens non inscrits ont changé de résidences dans leurs collectivités ou d'une collectivité à une autre l'année avant 2001. Par exemple, 22 % des Métis et 25 % des Indiens non inscrits ont rapportés avoir déménagé pendant une année, à comparer à une personne sur huit non autochtone. Ce taux élevé de mobilité suscite des défis d'accès et de prestation de services tels qu'en éducation, formation à l'emploi et logement.

En 2001, contrairement à leurs homologues Indiens qui ont plus de femmes (55 %) que d'hommes (45 %) résidant hors des réserves, les Métis et les Indiens non inscrits ont un ratio sexuel plus équilibré dans les endroits qui ne sont pas des réserves.

Les indicateurs socioéconomiques tels que l'inscription scolaire, l'obtention d'un diplôme secondaire, l'emploi et le revenu des populations de Métis et d'Indiens non inscrits du Canada sont toujours décalés à comparer à ceux de leurs homologues non autochtones.

Indicateurs sélectionnés Population de Métis Population d'Indiens non inscrits Population non autochtone
% de la population âgée 15-19 < secondaire 23% 24% 15%
% de la population âgée 25-44 avec diplôme universitaire 7% 6% 22%
Taux d'emploi (âgés 15+) 60% 56% 62%
Taux de chômage (âgés 15+) 14% 15% 7%
Revenu moyen total (toutes les sources)    22 395 $    21 460 $    30 060 $
Revenu d'emploi (plein temps) moyen    33 822 $   33 978 $    42 619 $
% recevant des paiements de transfert gouvernementaux 15% 16% 12%

SOURCE : compilations spéciales tirées du recensement de 2001 de Statistique Canada

 

Répartition selon l'âge et le sexe des populations de Métis et d'Indiens non inscrits en 2007 et de la population non autochtone en 2006, Canada

Répartition selon l'âge et  le sexe des populations de Métis et d'Indiens non inscrits en 2007 et de la population  non autochtone en 2006, Canada

SOURCES : Prévisions démographiques de Statistique Canada, 2006; Statistique Canada, Projections des populations autochtones, Canada, provinces et territoires 2005-2031,  Tableau 8.1.

Affaires indiennes et du Nord Canada, « Aboriginal Population Projections for Canada, Provinces and Regions: 2001 – 2026 », préparé par Stewart Clatworthy, Four Directions Project Consultant, septembre 2006

 

Notes en bas de page :

  1. Le dénombrement des Métis inclut environ 30 000 Métis qui ont aussi le statut juridique d'Indien selon la Loi sur les Indiens du Canada. Ce sont probablement des femmes métisses ayant obtenu le statut d'Indiennes par le mariage à un Indien inscrit avant 1985 et leurs enfants. (retournez au paragraphe source...)

  2. Affaires indiennes et du Nord Canada, « Projections des populations autochtones, Canada, provinces et régions : 2001 – 2026 » (sous presse 2007). Remarquez que les taux de croissance sont fondés sur les dénombrements du recensement de 2001 ajustés pour le sous-dénombrement et autres facteurs. (retournez au paragraphe source...)