L’histoire des Autochtones au Canada

L’histoire des Autochtones au Canada est riche et diversifiée. Elle remonte à loin dans le passé, avant l’arrivée des colons européens, et elle raconte les interactions variées entre divers peuples, le commerce florissant et les conflits intenses, et la concurrence pour les terres et les ressources. L’histoire des Premières Nations, des Inuit et des Métis est essentiellement l’histoire du Canada, car ces peuples ont joué, et continuent de jouer, des rôles importants dans le développement et l’avenir de notre pays.

Pour en apprendre plus, visitez l’exposition virtuelle du Musée canadien de l’histoire et le livre électronique historique Les Premières Nations au Canada.

Historique des relations entre la Couronne et les Autochtones

Au Canada, la relation entre la Couronne et les Autochtones est en évolution presque constante depuis ses débuts, il y a plus de 300 ans. Cette relation a été touchée par des pressions commerciales et économiques, des alliances changeantes, des menaces extérieures et des politiques de protection et de subordination. Apprenez-en davantage sur l’histoire des Autochtones, d’Affaires autochtones et Développement du Nord et des relations découlant des traités.

Proclamation royale de 1763

Le 7 octobre 1763, le roi George III a publié une proclamation royale pour la gestion des territoires britanniques en Amérique du Nord. La Proclamation royale de 1763 établit les éléments essentiels de la relation entre les Premières Nations et la Couronne, de même que la reconnaissance des droits des Premières Nations au Canada, et elle jette les bases du processus de règlement des traités et de l’évolution territoriale du Canada.

Apprenez en davantage sur la Proclamation royale.

L’établissement des traités au Canada

Au Canada, l’établissement des traités a eu des répercussions vastes et de longue durée. Les traités que la Couronne a signés avec les Autochtones depuis le 18e siècle ont contribué à bâtir le Canada que nous connaissons aujourd’hui, et ils sont à la base de la relation actuelle fondée sur les traités. Ce processus d’établissement des traités entre les Autochtones et les non Autochtones au Canada, qui a évolué sur une période de plus de 300 ans, découle des premières relations diplomatiques entre les Européens qui sont arrivés au pays et les Autochtones. Ces rapports diplomatiques ont constitué les premières étapes d’un long processus qui a mené aux accords sur les revendications globales qui existent actuellement entre la Couronne et les Autochtones.

Apprenez en davantage sur l’établissement des traités au Canada.

Les contributions des Autochtones pendant la guerre de 1812

Les Autochtones ont marqué l’histoire du Canada, contribuant à transformer notre territoire en ce pays que nous connaissons aujourd’hui. Pendant la guerre de 1812, les guerriers métis et des Premières Nations ont joué un rôle crucial dans la défense des territoires britanniques contre l’invasion américaine. Des milliers de ces guerriers ont combattu aux côtés des troupes britanniques et de la milice canadienne. Au total, plus de 10 000 guerriers des Premières Nations de la région des Grands Lacs et de la vallée du Saint-Laurent ont participé à presque toutes les grandes batailles.

Apprenez en davantage sur les contributions des Autochtones pendant la guerre de 1812.

Pensionnats

Pendant plus d’un siècle, les enfants autochtones ont été retirés de leur famille et de leur foyer, parfois de force, et placés dans des pensionnats où ils étaient logés et éduqués sous l’autorité du gouvernement du Canada. Les pensionnats indiens ont vu le jour dans les années 1870. Le gouvernement du Canada a participé au financement et à la gestion d’un grand nombre de ces pensionnats, conjointement avec diverses organisations religieuses, dont les Églises anglicane, presbytérienne, unie et catholique romaine. Le système des pensionnats avait deux principaux objectifs : isoler les enfants et les soustraire à l’influence de leur foyer, de leur famille, de leurs traditions et de leur culture, et les intégrer par l’assimilation à la culture dominante. En tout, 150 000 enfants inuits, métis et des Premières Nations ont été retirés de leur famille et de leur collectivité pour fréquenter les pensionnats. Bien que la plupart des pensionnats indiens aient cessé d’exister vers le milieu des années 1970, le dernier pensionnat dirigé par le gouvernement fédéral a fermé ses portes à la fin des années 1990.

Le 11 juin 2008, le premier ministre Stephen Harper a présenté des excuses historiques aux anciens élèves des pensionnats indiens et à leurs familles, et il leur a demandé pardon pour leur souffrance et les répercussions à long terme des pensionnats sur la culture, les langues et le patrimoine inuits, métis et des Premières Nations. En plus des excuses de 2008, la mise en œuvre continue et réussie de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens est un facteur clé des efforts du gouvernement du Canada en vue de bâtir une nouvelle relation entre les Canadiens autochtones et non autochtones.

Apprenez en davantage sur les pensionnats indiens.

La première expédition canadienne dans l’Arctique

L’expédition canadienne dans l’Arctique a marqué un tournant important de l’histoire territoriale de l’Arctique canadien et a contribué à faire du Canada un pays puissant et libre. En affirmant le contrôle du Canada sur des milliers de kilomètres carrés et en confirmant la nouvelle frontière septentrionale du pays, l’expédition et ses activités ont jeté les bases de l’avenir du développement du Canada dans l’Arctique. L’expédition a aussi permis de mieux définir les limites septentrionales du Canada et d’acquérir d’importantes connaissances scientifiques et culturelles sur l’Arctique et les résidants du Nord.

Apprenez-en davantage sur la première expédition canadienne dans l’Arctique.

Les contributions des Autochtones pendant la Première Guerre mondiale

Pendant la Première Guerre mondiale, des milliers d’Autochtones se sont enrôlés volontairement dans l’armée canadienne. Ils étaient présents dans tous les grands épisodes de la guerre et ont participé à toutes les batailles majeures aux côtés des troupes canadiennes. Des centaines d’entre eux ont été blessés ou ont perdu la vie sur les champs de bataille à l’étranger. Les soldats autochtones ont servi avec courage, et un grand nombre d’entre eux se sont distingués grâce à leur talent et à leur compétence. Au moins 50 soldats autochtones ont reçu des médailles pour leur bravoure et leurs gestes héroïques.

Apprenez en davantage sur les contributions des Autochtones pendant la Première Guerre mondiale.

Mois national de l’histoire autochtone

En 2009, le mois de juin a été déclaré Mois national de l’histoire autochtone à la suite d’une motion adoptée à l’unanimité à la Chambre des communes. Le Mois de l’histoire autochtone offre une occasion de souligner non seulement les contributions historiques des Autochtones à l’édification du Canada, mais aussi la force des collectivités autochtones actuelles et ce qu’elles nous promettent pour l’avenir.

Tous les mois de juin, les Canadiens célèbrent le Mois national de l’histoire autochtone, qui offre une occasion de souligner le patrimoine, les contributions et la culture des Premières Nations, des Inuit et des Métis partout au Canada. Les Canadiens sont aussi invités à célébrer la Journée nationale des Autochtones le 21 juin de chaque année.