À propos d'Affaires autochtones et du Nord Canada

Mission

Travailler ensemble pour faire du Canada un meilleur endroit pour les peuples et communautés autochtones et les résidants du Nord

Mandat

Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) soutient les Autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis) et les résidants du Nord dans leurs efforts pour :

  • améliorer leur bien-être social et leur prospérité économique;
  • établir des collectivités saines et plus durables;
  • participer davantage au développement politique, social et économique du Canada — au bénéfice de tous les Canadiens.

AANC est l'un des 34 ministères fédéraux responsables d'aider le gouvernement à respecter ses obligations et ses engagements envers les Premières Nations, les Inuits et les Métis ainsi qu'à remplir ses responsabilités constitutionnelles dans le Nord. Ses responsabilités sont largement établies par un grand nombre de textes législatifs, d'accords négociés et de décisions légales. La plupart des programmes et des dépenses d'AANC sont exécutés dans le cadre de partenariats avec des collectivités autochtones ou d'accords fédéraux provinciaux ou fédéraux territoriaux AANC soutient également les Autochtones vivant en milieu urbain, les Métis et les Indiens non inscrits (dont bon nombre habitent dans des régions rurales).

Le mandat d'AANC est dérivé d'un certain nombre de sources, notamment :

AANC a également pour mandat de travailler avec les Premières Nations en vue de mettre en œuvre les dispositions législatives visant à leur conférer des pouvoirs à l'extérieur de la Loi sur les Indiens. Le mandat d'AANC est par ailleurs défini par des lois spécifiques qui mettent en vigueur des traités modernes et des accords sur l'autonomie gouvernementale. Apprenez-en davantage sur ces Lois et règlements.

Affaires autochtones

AANC négocie et met en œuvre, au nom du gouvernement du Canada, des ententes sur le règlement des revendications globales et particulières et des ententes et des processus sur l'autonomie gouvernementale, et il supervise la mise en œuvre des règlements sur les revendications. De plus, AANC :

  • soutient les services offerts dans les réserves, notamment au niveau de l'éducation, du développement économique, du logement, de l'infrastructure publique et de l'aide sociale aux Indiens inscrits sur les réserves;
  • administre le volet de la Loi sur les Indiens concernant les terres;
  • s'acquitte d'autres attributions réglementaires précisées dans la Loi sur les Indiens.

Le ministre d'Affaires autochtones et du Nord Canada est également le principal intervenant fédéral auprès des Métis, des Indiens non inscrits et des Autochtones vivant en milieu urbain. AANC sert également de point central pour les questions relatives aux Inuit, ce qui comprend l'inclusion des préoccupations propres aux Inuits dans l'élaboration des programmes et des politiques au gouvernement fédéral.

Affaires du Nord

Dans le cadre de son mandat d’Affaires du Nord, AANC est le ministère fédéral responsable des deux cinquièmes de la masse continentale du Canada, avec un rôle direct dans le développement politique et économique des territoires et d'importantes responsabilités liées à la gestion des sciences, des terres et de l'environnement. Dans le Nord, ce sont les gouvernements territoriaux qui, de façon générale, fournissent la majorité des programmes et des services destinés à tous les résidants du Nord, y compris aux Autochtones.

La Loi sur la Station canadienne de recherche dans l'Extrême-Arctique, qui est entrée en vigueur le 1er juin 2015, a mis sur pied Savoir polaire Canada, une nouvelle organisation de recherche fédérale. Cette nouvelle organisation combine le mandat et les fonctions effectuées auparavant la Commission canadienne des affaires polaires et le programme de sciences et de technologie de la Station de recherche du Canada dans l'Extrême-Arctique, dirigé auparavant par AANC. L'organisation est chargée de faire avancer le savoir du Canada à l'égard de l'Arctique et de renforcer le leadership du Canada en matière de science et de technologie polaires.

Pour en savoir plus

Date de modification :